Loysel En Mariage Trompe Qui Peut?

Selon un vieil adage de Loysel, « En mariage trompe qui peut ». Cela signifie, que l’on ne pourra reprocher à un époux d’avoir menti, ou de laisser croire (mensonges par omission), qu’il possédait des qualités qu’il n’avait pas.

Comment trompe-t-on en mariage?

En mariage trompe qui peut. L’adage est de Loysel, c’est un classique juridique. Il signifie que le mariage ne peut être annulé que pour erreur ou violence mais pas pour dol, la séduction ne se parant pas toujours des atours de la vérité.

Qu’est-ce que l’adage de Loysel?

L’adage est de Loysel, c’est un classique juridique. Il signifie que le mariage ne peut être annulé que pour erreur ou violence mais pas pour dol, la séduction ne se parant pas toujours des atours de la vérité.

Pourquoi Loysel a-t-il inventé les coutumes?

Il estime que les coutumes soient « enfin réduites à la conformité, raison d’une seule loi », il en tire son œuvre Institutes coutumières en 1607 dont la forme est romaine et le fond coutumier. Loysel va mettre 40 ans pour ce recueil de 958 maximes. C’est l’expression du droit français dans une forme élégante.

Qu’est-ce que Loysel?

Loysel est un bon adepte du Mos Gallicus, méthode des humanistes, mais la pratique va l’éloigner de l’étude du droit romain et de l’Histoire. Il est politiquement un défenseur du roi et des pouvoirs du roi et va donc estimer qu’il faut que le droit soit celui du royaume.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.